Restez informé(e) de toutes les actualités fabuleuses de ZURU et de ses marques leaders.
Restez informé(e) de toutes les
actualités fabuleuses de ZURU
et de ses marques leaders.
ACTUALITÉS                        
NICK MOWBRAY, PDG DE ZURU, REMPORTE LE PRESTIGIEUX PRIX EY D’ENTREPRENEUR DE L’ANNÉE
Monday 08 October 2018

Los Angeles, Californie, le 8 octobre 2018. L’acteur mondial du secteur des jouets, ZURU, est heureux d’annoncer que son PDG Nick Mowbray a reçu le prix EY 2018 d’Entrepreneur de l’année Nouvelle-Zélande. Nick Mowbray représentera la Nouvelle-Zélande au prix EY 2019 d’Entrepreneur de l’année Monde à Monte-Carlo. Nick Mowbray a également remporté le prix du Jeune entrepreneur de l’année de Nouvelle-Zélande, ce qui en fait le premier jeune entrepreneur de l’histoire de ce prix, à avoir reçu les deux récompenses.

Ayant lieu dans 145 villes dans plus de 60 pays, le prix EY 2018 d’Entrepreneur de l’année est considéré comme l’un des prix des affaires les plus prestigieux au monde. Plus de 1 500 femmes et hommes d’affaires dynamiques d’Australie et de Nouvelle-Zélande ont été distingués par ce programme depuis 2001.

Fondée par Nick Mowbray et son frère et sa sœur, Anna et Mat, ZURU est désormais une société évaluée à plus de 500 millions de dollars. Notre société s’enorgueillit d’avoir une base d’employés diverse, composée de 5 000 personnes dans 18 bureaux, de produire 500 000 jouets par jour, et de les livrer à la plupart des plus grands distributeurs dans plus de 120 pays. C’est l’un des noms les plus reconnus dans les rayons de jouets dans le monde, avec des marques telles que Bunch O Balloons™, X-Shot™, Robo Alive™, Smashers™, 5 Surprise™ et Metal Machines™ connues par des millions d’enfants et de parents.

La croissance de ZURU aux États-Unis suit une trajectoire ascendante systématique. La marque est actuellement classée au 8e rang de la liste des meilleurs fabricants de jouets selon les données provenant des ventes au détail. Cela représente une augmentation de 29 % en 2018 par rapport à 2017, année pendant laquelle la société était numéro 13. Le succès de la société sur ce marché est le résultat de ses différentes gammes de produits, notamment la sensation Kickstarter et le produit deux fois gagnant du Jouet de l’année : la gamme innovante de bombes à eau Bunch O Balloon,

l’un des jouets les mieux vendus aux États-Unis en 2017. La société a affiché en 2017 les meilleures ventes au

détail à ce jour aux États-Unis, ce qui représente une augmentation de 46 % d’un exercice à l’autre chez les grands détaillants sur la base des

données provenant des ventes au détail. La marque de fusils X-Shot de la société est désormais la marque non licenciée

dont l’expansion est la plus rapide de sa catégorie. Avec tous les principaux distributeurs proposant la gamme, la marque X-Shot a connu une

croissance de ses ventes de 159 % aux États-Unis entre 2016 et 2017, dont une croissance supplémentaire attendue de 55 % pour 2018.

L’arrivée de cette entreprise de 33 ans au sommet du secteur international du jouet hautement concurrentiel est une histoire incroyable de cran, de détermination et d’optimisme qui respire la jeunesse, forgés par les liens unissant trois frères et sœurs ambitieux. Tout cela a commencé dans leur ville natale de Cambridge, où Mat Mowbray a inventé un modèle de ballon à air chaud, vainqueur de l’expo-sciences de Nouvelle-Zélande. Quelques années plus tard, Mat, alors âgé de 23 ans, et Nick de tout juste 18 ans, ont déménagé dans une petite ville de Chine avec la vision de fonder une société de jouets. Leur sœur Anne, âgée de 22 ans à l’époque, les a ensuite rejoints.

« Il n’y avait aucun étranger, personne ne parlait anglais, et nous avons vécu dans ce petit appartement au huitième étage sans ascenseur » a récemment raconté Nick au public, lors de son discours d’acceptation du Prix Ey d’Entrepreneur de l’année. « Nous vivions avec 1 à 2 dollars par jour en mangeant du riz et des légumes. Je me rappelle que les premières années, nous avons fêté Noël chez McDonald’s avec mon frère, et même cela c’était un luxe ! »

Lorsqu’il a déménagé à Hong Kong pour développer l’entreprise, Nick Mowbray a passé de mauvais moments, vivant dans une auberge à 10 $ la nuit. « C’était horrible », a-t-il déclaré. « Je vivais dans cette chambre avec 18 autres personnes avec un espace de 50 cm entre les lits, et c’était déjà une amélioration pour moi à l’époque ! Il y avait un bel hôtel en face de l’auberge où se logeaient bon nombre de mes clients. Je prenais la sortie de secours pour qu’ils ne me voient pas sortir de l’auberge lorsque nous avions une réunion ».

Nick Mowbray avoue qu’il y a eu de nombreux autres moments difficiles sur la voie du succès. « Tant de gens voient la réussite de certains entrepreneurs, mais ce dont ils ne voient pas, c’est le sacrifice. Ce sacrifice s’accompagne de nombreux problèmes. Des problèmes tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, c’était sans fin ».

Croyant beaucoup aux enseignements que l’on tire de ses propres erreurs, Nick Mowbray dit que son premier contrat ne s’est pas si bien passé que cela. À l’âge de 19 ans, il a eu l’idée de signer un contrat de licence avec la superstar du football David Beckham pour un jeu vidéo de football de style Tamagotchi. Le géant de la distribution américain, Walmart, en a rapidement commandé 2,2 millions d’unités. Cependant, alors que ZURU commençait à fabriquer les jouets, Walmart a soudainement décidé d’annuler sa grosse commande et de ne garder que 300 000 unités de la commande d’origine, réduisant ainsi à néant tout espoir de réaliser des gains. Bien que Nick ait réussi à convaincre Walmart d’augmenter la commande à 800 000 unités, le produit ne s’est pas vendu. « Ce fut un désastre » admet-il. Imperturbable, Nick Mowbray a fait naître ZURU pour la transformer en l’une des sociétés de jouets à l’expansion la plus rapide du monde.

Connu pour son agilité, sa créativité et ses techniques de fabrication d’avant-garde, ZURU a enchanté des millions de familles dans le monde entier par l’intermédiaire de partenariats avec des entreprises du divertissement telles que Nickelodeon, Disney, Universal Studios et DreamWorks, ainsi qu’en créant ses propres marques mondiales qui connaissent un succès extraordinaire. Fortement engagé auprès de la communauté, ZURU soutient Captivating International, des orphelinats locaux de Chine, mais également des programmes de développement pour les étudiants d’Asie et de Nouvelle-Zélande.

Outre ZURU, Nick participe également à d’autres entreprises commerciales. Il travaille actuellement à la création de plusieurs marques challengers à fort contenu numérique dans les secteurs des produits pour bébés, animaux de compagnie et de l’hygiène féminine. La première d’entre elles, Rascal and Friends Nappies, remporte déjà un énorme succès, avec des prévisions de ventes atteignant 100 millions $ de chiffre d’affaires pour l’année prochaine, et elle est en cours de lancement chez les plus grands revendeurs du monde.

Il y a beaucoup de choses enthousiasmantes en préparation chez ZURU pour la nouvelle année dont toute une gamme de nouveaux jouets et de nouvelles marques, outre le projet d’étendre la production au Vietnam. « Bien que je suis honoré d’avoir gagné le prix, je dois attribuer une grande partie de notre succès à nos collaborateurs », déclare Nick. « Notre société est faite de personnes dynamiques et intelligentes, habitées par la passion de faire les choses encore mieux et révolutionner le monde qui les entoure. Nous accordons une grande valeur à chacune et chacun de nos collaborateurs ».